Les Canaries

La traversée Funchal / Santa Cruz de la Palma – 250 milles – aura été brève mais fatigante. Avec 30 nœuds de vent et une houle de travers, nous avons été bien secoués. Nous avons réduit la voilure pour arriver au petit matin à Santa Cruz de la Palma après une quarantaine d’heures de mer.

Départ de Funchal

La Palma, arrivée le 6 Novembre

Nous avons séjourné à la marina de Santa Cruz, flambant neuve et quasi déserte ; sans vie sur les pontons, l’ambiance était particulière. De plus un gros nuage est resté accroché aux volcans durant tout notre séjour; ça faisait longtemps que nous n’avions pas eu de pluie!
Notre balade la plus mémorable à été une randonnée depuis le volcan San Antonio, jeune volcan d’une quarantaine d’années, jusqu’au salines de Fuencaliente; trois heures de descente au milieu d’un paysage volcanique lunaire.
Nous sommes partis le  9 Novembre, de nuit, après que la houle entrant dans le port ait mis nos amarres à trop rude épreuve.
Salines de Fuencaliente

Volcan de San Antonio
8 km à pieds!

4 fois le tour du soleil

Nous avons fêté l’anniversaire de Sophie sur la plage de sable noir de Santa Cruz. Notre Sophie a 4 ans et a enfin abandonné sa tétine. Ce qui a donné lieu à une petite cérémonie concoctée par Félix.
Son rêve était d’avoir une pinata, nous en avons fabriqué une fait-maison.
Sur la plage de Santa Cruz de La Palma

4 Ans! Fini la tétine…
Confection de la Pinata en forme de terre
Costaud la Pinata!

La Gomera – 10 Novembre

Après une nuit de nav’, nous avons rejoint le soleil de la Gomera et sommes restés quelques jours à la marina de San Sebastian.
Surprenant : les enfants y ont fêté la Saint Martin, une fête très populaire à Dunkerque. Une allemande vivant sur place à initié depuis quelques années un mini défilé aux lampions de la Saint Martin en ville . A La Gomera, nous avons retrouvé l’équipage d’Appel d’Air que nous avions quitté à Funchal; Félix a retrouvé son copain Mathéo, et nos deux équipages sont partis de conserve pour une randonnée sur l’île.
Arrivée au petit matin à La Gomera
Défilé aux lampions pour la Saint Martin, à San Sebastian de la Gomera

La longue traversée La Gomera – Cap Vert

Nous avions prévu 7 jours de mer. Partis le 16 Novembre dans l’après-midi, nous ne sommes arrivés au Cap vert que le 28 Novembre au matin. Nous aurons finalement mis 12 jours pour faire ces 800 miles ! Le fichier Grib (météo) pris au départ annonçait peu de vent et nous nous sommes retrouvés dans une belle calmasse. Nous avons voulu éviter d’utiliser notre moteur, qui consomme beaucoup de gasoil, et avons donc remis notre avancée entre les mains d’Eole.
Ce fût une expérience assez particulière de se retrouver au milieu d’une mer d’huile au beau milieu de l’océan. Mais cela a permis à notre petite famille d’avoir un rythme tranquille entre l’école pour Félix, l’observation de la vie marine, les jeux, les repas et la pêche. Le matin au réveil, nous avons plusieurs fois été appelés sur le pont par le souffle de dauphins tachetés, venus nous rendre visite. Nous avons assisté au fabuleux spectacle d’une chasse de dauphins dans la pétole. Nous avons beaucoup pêché, plusieurs dorades coryphènes, et un superbe thon. Celui-ci nous a nourri pendant 3 jours, et nous en avions tant que Cécile a fait nos premières conserves de poisson. Nous en sommes à notre 11eme prise depuis le début du voyage. L’une des dorades coryphene a d’ailleurs été pêchée au pied du bateau, un matin de pétole, appâtée par un morceau de thon…
Activité aquarelle sur un thème sans cesse renouvelé : les animaux marins…
Atelier aquarelles
Cécile et Félix au poste d’observation
La nuit dans la pétole  : en haut à gauche, l’anémomètre donne 2,3 noeuds; en haut à droite, le GPS indique que nous avancons à 1,1 noeuds, et notre position sur l’écran d’ordinateur nous dit que nous n’avons pas encore fait la moitié du chemin… A ce rythme, encore 400 heures de nav’!
La pêche aux planctons
Ce qu’on peut voir dans le seau…
Depuis le tangon, Félix dépasse Lucky, même sur les épaules de son papa!
Ne rien laisser à portée de sa main…
C’est dur à avaler, mais il n’y a pas de souris à bord. Pas même une petite. Il faut attendre d’arriver au Cap Vert!
Tâche quotidienne, pendant la leçon de Félix, la vaisselle du jour.

Depuis son siège, Lucky tient fermement la manette du moteur
Quand il n’est pas dans son siège ou sous la table du cockpit, Luc est au pieds de la descente, et dans ses environs…
Moment de paix fraternelle
Luc se marre, tout le temps!

Un aperçu du coup de chasse des dauphins tachetés; une coordination extraordinaire.

La première marche de la descente n’est pas dangereuse. Mais il y en a cinq…
Sophinette joue à Pipolo, et bluffe déjà comme une grande!
Le carnage, la boucherie, il y en a partout! Premier thon – de belle taille – de notre carnet de pêche.
Félix peine à le soulever…
Pierre commence à s’y connaitre en découpe de filets.
Et Cécile en conserve!
Sophinette scrute l’horizon
Le bonheur d’être en mer
Pierre pilote à la table à cartes, Luc mange sa voiture
Félix tire le portait de sa soeur
Atelier cake d’amabilité (cake aux carottes)
Après 12 nuits en mer, arrivée à Sao Vicente
Un peu de repos, bien mérité!

15 Comments

  1. bonsoir à toute la famille,
    je suis super content de vous voir aussi heureux de votre aventure. Par contre, ton petit dernier il a bien changé depuis ton départ de dunkerque “attention pierre, il va te dépasser lol”
    Moi , je vais commencer une nouvelle aventure dans 10 jours mais pas aussi relaxe que toi.
    Profite au maximum et envoi nous le maximum de tes nouvelles .
    bon vent mon capitaine

  2. Quel régal ces bouilles enjouées et ces réjouissances partagées, chacun pris dans son activité ou plaisir du jour… Merci pour ce récit vivant et reportage plein de malice.
    Grand plaisir à vous lire et à vous suivre d’ici !!

    Bisous de nous 4 et bonnes fêtes à vous
    Alice

    1. Salut Alice, salut Théo!
      Quel plaisir également de te lire! Nous pensons bien à vous, à Jeanne et Lucile, déjà si grandes!
      Gros bisous, et nous vous souhaitons pleins de projets pour 2018!
      Céc, Pierre, Félix, Sophie et Luc

  3. superbe votre périple autour du monde certains en rêve et vous le réaliser en famille, je permet de vous suivre par Richard Ginter amis et ancien de Versalis comme moi, je suis en retraite depuis 2013 on s’est croisé dans l’usine au vapo lors d’une garde ou j’ai apprécié vos compétences et votre simplicité d’écoute , je vous souhaite a vous et votre belle petite famille bon vent et une future belle année 2018
    Patrick Lobel

    1. Bonjour Patrick,
      Merci pour vos encouragements; je me souviens également de cette garde, et je partage avec vous ce bon souvenir professionnel.
      Très bonne année 2018 également, pleine de projets!
      Pierre

  4. Bravo les “djeuns”.
    Quelle belle odyssée ! ! ! !
    Nous vous suivons sur votre AIS, il semble que vous êtes en Martinique, profitez bien du soleil et de toutes vos excursions (terrestres)
    A bientôt sur votre blogue……
    Christine et Richard

    1. Salut Christine, salut Richard!
      J’espère que vous allez bien, mais je suis sûr que oui… Merci pour vos encouragements enthousiastes! Nous gardons le souvenir très ému du pot de départ à Dunkerque, accompagné d’un superbe joueur d’accordéon, puis du petit matin de notre départ dans un vent déchainé, et enfin de notre première escale à Boulogne, ou nous vous avons dit “au revoir”.
      Eclatez-vous bien!
      Pierre, Cécile, Félix, Sophie & Luc

  5. Salut Pierre,
    Continue de me faire voyager, je suis admiratif de tout le travail que vous avez réalisé tous les 2 pour ce projet de tout une vie. Ça restera inoubliable pour tes trois enfants. Bon vent !

    1. Salut Jean-Baptiste,
      C’est cool d’avoir de tes nouvelles après toutes ces années! J’espère que tu vas bien, toujours dans le nord?
      A bientôt!
      Pierre

  6. salut les cocos!!

    ça fait plaisir de vous lire et de vous voir, le thon est incroyabilimagnifico, on a hate de vous retrouver, en attendant…
    BONNE ANNEE!!!!!!!!!!!!!!!
    Fred, Judi, Ouvéa, Eileen et Moumousse!

  7. Bonsoir Pierre et Cécile
    C’est Benjamin je suis admiratif de tout ce périple que vous faites c’est une expérience exceptionnelle pour toute la famille et je vois que les enfants sont super heureux de ce beau voyage.
    Continuez à nous faire voyagez avec vos récits et photos.
    Bon vent
    Benjamin Céline Lucas et Olya

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-huit − deux =