Transat – Du Cap Vert à la Barbade

Une courte escale au Cap Vert

Nous sommes arrivés dans la baie de Mindelo le 28 novembre où nous avons passé notre séjour au mouillage face à la tour de Bélem.

Tour de Belem de Mindelo

L’escale aura été plus courte que prévue étant donné la durée de notre dernière traversée et notre envie d’être pour Noël de l’autre côté de l’Atlantique. Nous avons consacré pas mal de temps à la préparation de notre transat : travaux, avitaillement aux quatre coins de la ville, rangement et préparation du bateau…

Mais nous avons aussi visité Santo Antao (tour du nord de l’ile en fourgonette, en compagnie de l’équipage d’Appel d’air), Sao Vicente (Bahia das Gatas) et Mindelo.

Marché aux poisson de Mindelo
Baie de Mindelo – on aperçoit Ambrym au mouillage à gauche

Baia das Gatas à Sao Vicente
Au resto de la plage – dernier resto avant la traversée de l’Atlantique
En attendant le taxi collectif
Paysage de Santo Antao
Au-dessus du cratère

Ribeira Grande
Ponta do sol – Poissons séchants au soleil
Calendrier de l’Avent fabriqué avec les moyens du bord avant le départ pour la transat

2030 milles en ligne directe – la première transat d’Ambrym 

Nous avons parcouru 2097 miles en 15 jours et 18 heures ! A notre grande surprise Ambrym a rallié Bridgetown depuis Mindelo à plus de 5,5 noeuds de moyenne, pas mal ! Cette fois nous avons eu de la chance d’avoir du vent et jusqu’au bout. Du coup, nous sommes arrivés à temps pour fêter Noel !

C’est parti pour la transat !

Nous ne nous sommes pas ennuyé à bord. En fait après la longue traversée de 12  jours entre les Canaries et le Cap Vert, la traversée de l’Atlantique nous a paru moins longue, malgré une mer croisée et agitée pendant presque toute la traversée!… A partir de la seconde moitié de la traversée, les grains nocturnes ont imposé un rythme de veille assez soutenu, mais nous n’avons jamais eu plus de 25 – 30 noeuds de vent.

Au réveil d’une des 15 matinées
Petit matin, notre moment préféré : il fait encore frais, la lumière est superbe, les grains et les arcs-en-ciel nous entourent.

 

Ce qu’on peut voir au milieu de l’Atlantique : les sargasses (algues flottantes) offrent un moment de répis aux poissons
Luc à la barre, ça devient une habitude…

 

Une traversée avec du vent !
1000 milles avant Bridgetown, nous sommes à la moitié du chemin !

 

Le coup de fil au milieu de l’Atlantique !

On ne s’ennuie pas à bord – atelier cuisine

 

Senteur du matin : pain chaud sortant du four.

 

Après le petit déjeuner, les leçons de Félix : français et mathématique avec le CNED

 

Au poste d’observation

 

Agile comme un singe Luc fait ce qu’il veut… et nous oblige à prendre des mesures adaptées…

 

La traversée de l’Atlantique s’est faite pratiquement en entier sur un seul bord, voiles en ciseaux, génois tangonné.

 

Notre plus belle prise : dorade coryphène de 1.04 m !!! Dans la main de Félix, le gobelet de vodka assure une fin douce et rapide à nos prises, sitôt sorties de l’eau.

 

Félix devient un pêcheur émérite.

 

Une heure plus tard… Nous essayons de varier les recettes pour cuisiner le poisson.

 

Atelier pâte à modeler

 

Pinata de Noël, ça aussi, cela devient une habitude pour les fêtes au cours du voyage !

 

Félix, futur architecte naval, dévoile les plans de l’intérieur d’Ambrym et s’octroie la plus grande cabine.

Les enfants sont plein d’imagination pour s’amuser à bord !

 

Yaourts de l’Atlantique

Noel à la Barbade

Nous sommes arrivés le 23 décembre au petit matin à la Barbade. Surpris d’être allés aussi vite et heureux de fêter Noël à terre, nous avons mouillé joyeusement dans les eaux turquoises des Caraïbes, dans la belle baie de Carlisle face à Bridgetown. 

Nous nous souviendrons longtemps de ce réveillon de Noël ! Pierre a sorti son piano pour chanter tous ensemble des chants de Noël, nous avons mitonné un délicieux poulet curry-coco… et passé notre repas avec en fond sonore, le son tonitruant de la “musique” de la boîte de nuit sur la plage juste en face et les cris presque ininterrompus d’un DJ complètement dingue. Les enfants été effarés par les hurlements du DJ.

Direction Bridgetown

 

Une tortue au port du carénage en plein Bridgdetown !

 

Couleurs des caraïbes : sable blanc et eaux bleues turquoises

 

Sophie et son bonhomme de sable, pas d’hiver pour nous cette année !
 

 

25 décembre – on explose la pinata de Noël remplie de “surprises” faites par les enfant pendant l’Avent et de bonbons évidemment…

 

Lorsque nous avons demandé à un habitant de Bridgetown ce que faisaient les familles le jour de Noel, il nous a parlé d’une fête au parc de la Reine… voilà comment nous nous sommes retrouvés en tongs et t-shirt au milieu d’une garden party très chic !

Notre séjour illégal à la Barbade (les douanes étaient fermées pendant les fêtes de Noel) a été l’occasion de découvrir l’hospitalité et la gentillesse des gens de la Barbade. Nous avons levé l’ancre le 26 décembre sans demander notre reste aux douanes pour mettre le cap sur Saint Vincent et les Grenadines.

 

7 Comments

  1. Magnifique voyage et expérience de vie ! Contente de voir que tout se passe bien et que vous vivez votre rêve. Ça donne enviiiiiiie lol! Et je remarque que mon batteur nob électrique vous sert bien. …la mousse au chocolat était bonne ? Bisous

  2. Très bonne année à vous 5.
    Heureuse de voir que tout ce passe pour le mieux pour vous, c’est sûr que le sable blanc et la mer turquoise doivent vous dépayser énormément de Dunkerque.
    Bises

  3. Bravo! Un article à la hauteur de l’attente qu’il a suscité!
    Je remarque que Luc a pris la place de son Papa dans la répartition des couchettes….
    On vous embrasse bien fort!
    Polo, Clem &co

  4. quelle traversée!! cela restera pour moi un rêve!! mais on ne sait jamais!! les enfants sont vraiment devenus des petits robinsons bien dégourdis et Luc est trop drôle! Cécile je suis épatée de tout ce que tu arrives à faire sur ce bateau, cuisine, jeux, aquarelle etc…
    bravo à vous tous

  5. Bravo les amis, votre voyage est fantastique et vos enfants sont si heureux. J’admire le très beau pain fait à bord, si gonflé, moëlleux avec une belle croûte dorée ! Et j’admire tout le reste aussi d’ailleurs! Profitez bien, on pense à vous 5.
    Hervé et France

  6. Magnifique récit, créativité au top et prises impressionnantes, c’est tellement émouvant et réjouissant de vous lire ! Merci et encore bravo !!!

    Pensées spéciales pour Pierre en ce jour anniversaire (enfin avec le décalage horaire il vient tout juste de s’achever…) ! On veut voir les photos de la pinata des 37 !!

    Je vous embrasse très fort,
    Alice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 × deux =