5 mois à Nuku Hiva, notre vie quotidienne à Taiohae

Nous avons vécu 5 mois à Taiohae, de la mi-Aout 2018 à la mi-janvier 2019. Félix et Sophie ont passé un semestre à l’école publique de Patoa, de la mi-août à la mi-décembre (l’année scolaire est partagée en 2 semestres séparés chacun par un mois de vacances).

Sur le chemin de l’école… Avec nos amis Hugues et Sofia, les parents d’Aliya, nous faisons un genre spécial de co-voiturage…
Sofia enceinte jusqu’au cou assure avec le sourire !
Presque chaque matin, sur la route de l’école, il faut faire attention de ne pas glisser quand on débarque sur le petit quai ; c’est le retour de la pêche, et l’heure des requins soyeux qui se nourrissent des restes lancés à la mer par les pêcheurs.
Premier jour de classe dans une nouvelle école !
Après l’école, nous allons souvent nous rafraîchir à la plage. Il fait parfois très chaud!
Au pied du grand tiki qui surplombe la baie de Taiohae
L’intérieur d’Ambrym, lorsque la table du carré est abaissée. Nous prenons tous nos repas dehors dans le cockpit. Il est très rare que les pluies durent longtemps…
Les trois frangins
Dans la baignoire du bord !
Star du rock, à poil!
En fin d’année, les flamboyants fleurissent. Il y en a des rouges, mais aussi des jaunes!
Flamboyant jaune.
Landart sur la plage : oiseau fleuri
Les bateaux au mouillage dans la baie de Taiohae. Il y en a beaucoup, entre 30 et 50, alors que les autres baies de l’île sont presque toutes désertes ! Et en plus, le mouillage est rouleur…
Sophie, en grande tenue de danseuse de tamouré, prend des cours de danses polynésienne deux fois par semaine avec Fabienne.
Luc est trop petit encore pour la maternelle, mais il a quand même son quart d’heure artistique.
Les 3 frangins, à la maison de l’enfance de Taiohae.
Pendant que Félix et Sophie sont à l’école, Luc profite de la maison de l’enfance et de ses nombreuses activités.
Les enfants vont souvent, et particulièrement les mercredis midi et après-midi, à la maison de l’enfance, où Camille et les filles font un super boulot dans un cadre génial, en proposant chaque jour de nouvelles activités. Le lieu est ouvert à tous, et entièrement gratuit !
Pierre profite du nouveau temps libre, que nous espérions tant, pour se remettre au piano classique.
Sortie scolaire “marche pour ta santé” pour Sophie et sa super cop’s Aliya, qui est dans la même classe qu’elle !
Dans la classe de madame Elvira, on est prié de laissé ses claquettes (appelées ici savates) à l’entrée!
Tous les lundis après l’école, Félix joue au tennis, juste devant la plage où nous l’attendons.
Sophie et tous les filles de grande section sur la ligne de départ du CROSS des écoles.
Le grand événement du 1er semestre : le cross des écoles. Félix est en rouge sur la ligne de départ des CE1. Il s’est entraîné sérieusement et finira 5ème !
Une fois par mois, il faut caréner le bateau car les algues et coquillages se développent très vite. Une faune abondante en profite, et même des bébés langoustes nichent sur la coque d’Ambrym!
Luc ne se brosse pas encore les dents seul,mais il aime bien le dentifrice.
Et pendant ce temps, ca pousse!
Les mercredis et vendredis après-midi, c’est foot avec les jeunesses marquisiennes, entraînées par Christophe!
Retour de pêche sous-marine : un poisson job et un mérou arc-en-ciel. Avec Pierre et Hugues, nous y allons très souvent, et avons toujours du poisson frais à manger.
Comme de nombreuses femmes polynésienne, Luc porte une fleur de Tiaré à l’oreille. et parfois de frangipanier, ou d’hibiscus.
Hugues ramène le génois d’Ambrym réparé, et sauvé d’une déchirure de près de 4 mètres!
Nouvel an à Taiohae. Dans la salle commune, Cécile déroule une chorégraphie de plus de quatre minutes. Un tamouré endiablé, interprété à la perfection, le fruit de nombreuses heures de répétition sous la houlette de Fabienne. A coté de Cécile, Cyrano et Fabienne tiennent le rythme.
Plus marquisienne que ca, tu meurs…
Devant la cathédrale de Taiohae.
Messe au son des chants polyphoniques.
La reine a choisi son roi!
Heureux à Tiohae !

3 Comments

  1. une famille épanouie, dans cette nature si belle et colorée.
    Je regarde à nouveau ces photos avec plaisir et suis votre beau parcours.
    je vous embrasse
    Ségolène Laurent Rouilleault

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq × 1 =